Sélectionner une page

La dermatite atopique : nouveau fléau du siècle

La dermatite atopique atopique de l’adulte et du bébé

Qu’est ce qu’une dermatite (ou dermite) ?

La dermatite est une affection de la peau, aussi appelé eczéma. Elle est de plus en plus courante de nos jours, à cause essentiellement de notre mode de vie.

Définition de la dermatite atopique

[notification type= »notification_warning » ]Selon Wikipédia : La dermatite atopique (ou eczéma atopique, ou dermite du nourrisson, anciennement eczéma constitutionnel) est une pathologie allergique touchant la peau et atteignant préférentiellement les enfants, évoluant par poussée, de diagnostic clinique et dont le traitement est symptomatique.[/notification]

La dermatite atopique : un état généralisé

dermatite atopique ou de contactOn parle de dermatite atopique, car elle vient d’un état généralisé, d’une peau très sèche (peau atopique), qui n’arrive plus à se débarasser de ses toxines. Le problème, le plus souvent, vient du fait que la peau est sèche, et que notre alimentation n’est pas adaptée à notre peau sèche.

La dermatite (ou dermite) de contact : due à une allergie

On parle également de dermatite de contact, qui elle, est générée par un contact avec un matériau allergènes (par exemple, le latex). Elle n’apparaît, contrairement à la dermatite atopique, que lorsque l’on est en contact avec quelque chose dont on est allergique (sans le savoir, dans le plupart des cas).

Malheureusement, le seul remède est d’éviter l’allergène, et la dermatite de contact oblige certaines personnes à quitter leur travail…

Il faut évidemment, dans le cas de n’importe quelle dermatite, changer son mode de vie.

La dermite irritative

La dermite irritative est la même chose que la dermite de contact, on parle aussi de dermite irritative, car la peau s’irrite au contact du fameux allergène. On l’appelle également dermite allergique.

Les causes de la dermatite atopique

Quand il s’agit d’une dermite de contact, la cause, comme nous l’avons vu, est l’allergène. Le problème c’est que nous développons de plus en plus d’allergies. A cause de la pollution, du stress, d’une dégradation générale de notre mode de vie.

causes dermatite atopiqueEn naturopathie, on considère que ce sont le foie et les intestins qui peuvent nous aider à nous en sortir, grâce à certaines cures. Plus d’informations sur ce site.

Notre mode de vie est la cause de la dermatite atopique. Ce que nous allons voir donc est pareil pour la dermatite atopique ou de contact. Il faut renverser la vapeur de nos modes de vie délétères.

Les causes principales de mauvaise santé, c’est l’accumulation de toxines dans le corps, qui ne peuvent plus être évacuées normalement, car nous en rajoutons trop dans la magnifique machine qu’est notre corps. Un bouchon se crée. Le corps devient acide, enfin il trouve des moyens pour s’éviter d’être acide car le sang acide provoquerait la mort.

Et comme il est bien conçu (merci dame nature), il trouve d’autres moyens :

  • prise de poids pour enfermer les acides (ou toxines) dans des cellules graisseuses
  • rétention d’eau pour diluer les toxines
  • prise de minéraux pour neutraliser les acides dans nos réserves : os, ongles, cheveux…
  • accumulation des toxines dans certains endroits du corps, et dégradation de ces endroits (problèmes de Thyroïde bonjour)
  • et bien sûr eczéma atopique

Dans le cas d’une allergie, elle sera développé car c’est une erreur de notre système immunitaire qui attaque un élément non pathogène. Tout ça, parce que nos organes sont en mauvaise santé, et c’est un signal d’alarme.

Les symptômes de la dermatite atopique

En fait, la dermatite atopique est un symptôme important montrant que le corps est totalement déréglé et qu’il ne fonctionne plus très bien. Il convient donc de mettre en place des actions permettant au corps de mieux fonctionner, en laissant nos organes émonctoires mieux évacuer les toxines, en les drainants et les laissant au repos.

Les principaux symptômes de la dermatite sont les plaques rouges, les démangeaisons, les croutes, le prurit…

Comment soigner la dermatite atopique : les traitements naturels que nous vous proposons.

Le traitement naturel le plus puissant contre la dermatite

Le premier réflexe à adopter, c’est de changer votre mode de vie de manière globale. C’est la chose la plus importante à faire, car sans ça, vous continuez d’ajouter des toxines dans votre corps. Les autres traitements qu’on verra un peu plus bas dans l’articles seront d’excellentes béquilles.

Alors bien sûr, on ne change pas son mode de vie instantanément. Il faut mettre en place des étapes. Vous ne le ferez pas en quelques jours.

Voici quelques étapes à mettre en place pour soigner votre dermatite atopique par votre mode de vie :

[yes_list]

  • Commencer à vous faire des jus de légumes verts chaque jour (vidéo à ce sujet)
  • Faire du brossage à sec tous les matins (vidéo à ce sujet)
  • Ajouter plus de légumes et de fruits à votre alimentation, le plus possible crus : commencez vos repas par des salades. Au fur et à mesure, vous allez aimer et en ajouter de plus en plus.
  • Faites de l’exercice physique régulièrement
  • Méditez si vous ressentez de l’anxiété, du stress, qui est un facteur d’eczéma assez fort
  • Réglez vos conflits avec d’autres personnes (certains eczéma sont surtout psycholiques)
  • Evitez les ondes, et connectez-vous le plus souvent à la nature (balades en forets…etc)
  • Dormez bien, et en quantité suffisante
  • Prenez les soleil dès que vous le pouvez, excellent pour recharger le système nerveux central
  • Evitez voire supprimez totalement : alcool, cigarette, sodas, produits industriels
    • Revenez aux produits bruts (fruits et légumes)
    • Evitez le gluten, les laits animaux
  • Faites des jeunes de temps en temps (rejoignez le groupe privé de soutient , je propose des jeunes collectifs d’une journée ou deux, de temps en temps)

[/yes_list]

 

mode de vie dermatite atopique

Les jus de légumes peuvent améliorer votre dermatite atopique

La dermatite chez l’adulte

La dermatite atopique chez l’adulte arrive à plusieurs endroits. Elle peut être au visage, sur les mains, dans les oreilles, sur les bras… Tant qu’il y a de la peau.

La dermatite atopique de la main

C’est, selon moi, la pire, car elle implique le fait de ne plus pouvoir se servir de ses mains. On parle parfois aussi de dishydrose (qui est différente encore). Les mains, vous vous en doutez, sont des membres dont on se sert chaque jour, et devoir faire sans, c’est un vrai supplice.

On conseille souvent de les hydrater avec du cerat de galien frais, ou une autre crème pour la dermatite atopique (dont on parlera plus tard dans cet article), et de mettre des gants pour la nuit. Je rajouterai éventuellement de l’huile essentielle de lavande pour aider à cicatriser et régénérer la peau.

Certains membres du groupe ont essayé l’argile verte, et il ne semble pas que cela soit adapté, car l’argile reste dans les mains, mais elle a de nombreux bienfaits. Attention à bien hydrater avec une huile végétale juste après, comme de l’huile de bourrache.

[notification type= »notification_info » ]Les bienfaits de l’huile de bourrache pour la peau :

À partir de ses graines, on extrait par première pression à froid une huile, en infime quantité, très intéressante par sa grande richesse en acides gras essentiels, tels que l’acide gammalinolénique, excessivement rare, et l’acide linoléique.

Ces composés servent de précurseurs aux phospholipides constituant les membranes cellulaires. Absorbée par voie orale, cette huile permet de lutter efficacement contre le dessèchement cutané, à l’origine du vieillissement prématuré de la peau. Elle en améliore l’hydratation; la peau, mieux nourrie, devient plus souple et d’aspect plus agréable.

L’huile de bourrache est traditionnellement utilisée pour prévenir la formation des rides et permettre à la peau de retrouver souplesse et tonus. Elle se révèle d’un grand intérêt pour lutter contre les disgracieuses vergetures.

Elle est enfin appréciée par de nombreuses femmes pour renforcer les ongles cassants et fragiles. Il est conseillé d’utiliser l’huile de bourrache en cures régulières pour profiter pleinement de ses bienfaits.[/notification]

La dermatite atopique du visage

Elle aussi, embêtante car très visible, et parfois même autour des yeux, et sur les paupières. Et on ne peut pas mettre n’importe quoi vers le contour des yeux.

Privilégiez donc des crèmes hydratante, et surtout un mode de vie propice à la santé, si vous avez une dermite au visage.

La dermatite atopique chez le nourrisson ou l’enfant

dermatite atopique bébé

La dermatite atopique atteint beaucoup d’enfants et de bébés

Et oui, la dermatite atopique touche aussi beaucoup de bébés. L’idée, c’est aussi pour eux, de retrouver un mode de vie sain. Donc il est de mise bien entendu d’essayer de lui donner des choses les plus brutes et naturelles possibles.

Donc étant donné qu’il ne fait pas d’exercice physique encore, on va jouer sur l’alimentation et les traitements naturels.

Concernant l’alimentation, commencez par lui éviter tout ce qui contient du gluten, et des laits animaux. Privilégiez au lieu de cela des laits végétaux comme le lait d’amande, rempli de calcium.

Bien sûr, veillez à ce que son alimentation contienne des bons lipides (contenus dans les oeufs, les graines, les fruits a coque, les avocats, le saumon…), afin de reconstruire une barrière lipidique forte.

On veillera aussi a bien hydrater sa peau, à l’aide de bonnes crèmes émollientes, grasses.

Cela peut également venir de problèmes plus squelettiques, n’hésitez pas à passer chez un ostéopathe pour bébé, afin de faire régler quelques soucis.

Quelle crème pour dermatite atopique ?

La première chose que je peux vous conseiller, c’est de fuir toutes les crèmes industrielles, et de ne vous servir qu’en pharmacie au mieux, voire en herboristerie ou chez un acupuncteur.

On parle pas mal du cerat de galien sur le groupe privé.

Je pense qu’il faut que chacun trouve chaussure à son pied. Quand je mettais encore de la crème (je n’en ai maintenant plus besoin, grâce à mon alimentation), j’utilisais cette crème.

De l’huile essentielle de lavande vraie et de camomille pour contrer la dermatite

Vous avez aussi la possibilité de vous faire une petite lotion maison avec une huile végétale, et des huiles essentielles pour calmer l’eczéma.

[notification type= »notification_mark » ] Recette d’huile végétale anti-dermatite

2 gouttes de lavande aspic

1 goutte de camomille

30 gouttes d’huile végétale comme de l’huile végétale bio de jojoba[/notification]

La dermatite atopique et le stress

stress et dermatite atopique

Méditez contre le stress

Que ce soit d’ailleurs une dermatite atopique ou une dermatite de contact, le stress est un grand facteur de problèmes de peau.

On a même relié l’eczéma avec la séparation.

Ce qui est sûr, c’est qu’en tout cas, l’eczéma et le stress sont liés. Selon des études scientifiques, les personnes atteintes d’eczéma, sont souvent aussi atteintes d’anxiété chronique.

Donc, en résumé, évitez le stress.

Bon, c’est bien plus simple à dire qu’à faire.

Voici quelques petites solutions pour lutter contre le stress : 

[yes_list]

  • Méditer chaque jour au moins 10 minutes
  • Prendre des douches froides, elles ont un pouvoir de détente inoui
  • Vous supplémenter en rhodolia une plante extrêmement efficace contre le stress
  • Prendre également des oméga-3, dont nous manquons (très bons pour la peau, anti-inflammatoires) qui sont bons contre le stress, l’anxiété et la dépression
  • On peut penser à la fleur de bach également
  • Prendre du temps pour soi, et se poser les bonnes question « quelle est la raison de mon stress ? »
  • Marcher régulièrement dans la forêt, et même marcher tout court si vous n’avez pas de bois à côté
  • Arrêter de boire du café et ce qui contient de la caféine (thé, sodas)
  • Couper les émetteurs d’ondes : box wifi, téléphone… le plus souvent possible
  • Faire du coloriage (je vous jure que ça marche, j’ai testé)
  • Accupressure
  • Cohérence cardiaque[/yes_list]

Le stress engendre de l’acidité. Il est normal d’avoir du stress de temps en temps, et même plutôt bon. C’est le stress chronique qui n’est pas normal, et qui mène à l’acidification du corps.

Tout comme la nourriture industrielle, le stress crée des acides qui vont rendre le corps acide et provoquer l’eczéma. Ne sous-estimez pas le pouvoir des émotions.