Sélectionner une page

La dyshidrose palmo-plantaire : l’eczéma des mains et des pieds

Accueil » La dyshidrose palmo-plantaire : l’eczéma des mains et des pieds

eczema dishydrosique

La dyshidrose ou eczéma palmo-plantaire ou encore eczéma bulleux, est une irritation des mains et/ou des pieds, qui forme de petites cloques d’eau sur les mains ou les pieds. C’est une forme d’eczéma.

Dyshidrose au pied ou dyshidrose à la main ?

Qu’elle soit aux pieds ou aux mains, il est tout de même question d’eczéma, et les problèmes restent les mêmes : votre organisme, plus particulièrement vos émonctoires, n’arrivent pas à évacuer les toxines.

Cela se manifeste par un symptôme (plus communément appelé une maladie en occident) qui démontre qu’un problème a lieu.

IMPORTANT > Le guide « 5 clés pour vous débarrasser de votre eczéma » est disponible gratuitement au téléchargement :CLIQUEZ ICI

Eczema dyshidrose : les solutions classiques

On songera tout de suite à une crème à base de cortisone, et bien sûr des anti-histaminiques.

L’histamine est une molécule du corps humain qui est un système de signal du système immunitaire. Comprenez que votre système immunitaire se met en berge pour dénoncer un intrus (qui bien souvent n’en est pas un), c’est le cas des allergies par exemple.

L’histamine active une réaction immunitaire dont le prurit (les démangeaisons).

Donc on va simplement, avec les anti-histaminiques, bloquer les histamines. Sauf que … bloquer quelque chose qui ne marche pas normalement, sans se demander pourquoi revient à débrancher le voyant rouge de sa voiture sans la faire réparer. C’est du suicide.

Déjà dans un premier temps, il convient d’éviter l’histamine contenue dans les aliments.

Aliments riches en histamine :

  • Le chocolat
  • Certains fromages tels le roquefort
  • Les poissons marinés tels le hareng et sardines
  • Les poissons de la famille des scombridés (thon, bonite et maquereau)
  • Les gibiers faisandés
  • La levure de bière et les aliments fermentés (vin, bière, choucroute)

Bien sûr, vos taux d’histamines peuvent être élevés en cas d’allergie alimentaire, ce qui est encore différent. Il conviendra donc d’identifier les allergènes pour les éviter.

Comme la cortisone est un anti-inflammatoire, elle va désenflammer la peau, sans même qu’on sâche pourquoi la peau est enflammée…

Dyshidrose plantaire ou dyshidrose palmaire

On peut avoir des cas de dyshidrose sur les pieds ou les mains. Les 2 sont très embêtants, mais les cas de dishydroses palmaires sont encore plus ennuyants car nous empêchent de nous servir de nos mains, ô combien utiles dans notre société modernes.

Soigner la dyshidrose palmo-plantaire

traitement naturel dishydrose

Soigner la dishydrose par les fruits et légumes

La première chose à faire, est d’évacuer les toxines du corps. On passera par une transition dans son régime alimentaire, pour consommer une grande majorité de fruits et légumes.

N’y allez pas d’un coup sec. Le but, c’est de changer à vie son régime alimentaire. Pas de faire très attention un mois ou deux.

Je vous suggère de commencer par une bonne détox, mais pas n’importe comment. Suivez les conseils dans le guide que j’offre sur ce site.

Cette détox, vous permettra d’y voir plus clair, de vous vider de vos toxines, et de faire une transition plus douce (on passe par un moment plus strict pour ensuite revenir à une alimentation plus saine, mais moins stricte que pendant la détox).

Le conseil supplémentaire, c’est d’ajouter un maximum de légumes et de fruits dans votre alimentation, par exemple en commençant vos repas par des salades. Sans changer le reste.

Au bout d’un moment, vous n’aurez plus envie de choses malsaines.

Les légumes sont bourrés de vitamines et de minéraux, qui aident notre corps à tenir ses fonctions. Mais ce n’est pas tout, elles aident à faire baisser l’acidose et l’inflammation.

IMPORTANT > Le guide « 5 clés pour vous débarrasser de votre eczéma » est disponible gratuitement au téléchargement : Cliquez ici pour le télécharger

L’Eczéma bulleux, une histoire d’acidose.

L’eczéma bulleux est également une histoire d’acidose, comme les autres eczémas d’ailleurs. L’acidose, c’est que notre corps est trop acide.

Il faut donc supprimer tous les facteurs d’acidité. Enfin au maximum.

Notre corps est censé savoir gérer tout ça. Mais dans notre société moderne, on en rajoute tellement qu’on ne peut les évacuer.

Voici une courte liste des facteurs acidifiants :

  • L’alimentation (tout ce qui fait l’alimentation moderne en occident) :
    • gluten,
    • produits laitiers,
    • protéines
    • alcool
    • café
  • Stress et émotions sont aussi de la partie
  • Conflits

On doit donc rétablir l’équilibre.

Le corps est très bien fait. Le pH du sang ne pouvant être acide (inférieur à 7), le corps va compenser pour que cela n’arrive pas : sinon c’est la mort.

Se faisant, il met en place plusieurs mécanismes :

  • évacuation des toxines par la peau (l’eczéma en est une manifestation) : c’est que les autres organes sont débordés
  • rétention d’eau pour diluer et rendre les acides moins toxiques
  • récupération de minéraux qui neutralisent les acides, dans nos os et cheveux… (on peut trouver plein de minéraux dans les légumes)
  • prise de gras pour enfermer les acides dans du gras

Traitement naturel efficace de la dyshidrose palmo-plantaire

Les causes de la dyshidrose

Comme nous venons de le voir, la dyshidrose est causée par une acidose, un état d’épuisement de l’organisme qui n’arrive plus à gérer ses déchets.

Alors on peut choisir de cacher ces déchets avec des murs, et de rajouter un peu de parfum pour les odeurs, où bien on peut embaucher plus d’éboueurs pour les évacuer. C’est exactement ce qu’il se passe dans notre corps.

Les déchets sortent en masse par la peau, et notamment par la peau des mains et des pieds.

Cela fait des cloques sur les mains.

S’en suivent donc des cloques qui apparaissent sur les mains.

La dishydrose est causée par notre société moderne et par notre mode de vie, qui nous génère beaucoup trop d’acidité.

Par notre travail qui est vecteur de stress, par l’inquiétude permanente, par l’augmentation de toutes les ondes qui traversent notre corps, par la perte des relations humaines due aux smartphones, et par une alimentation qui est délétère.

Ajoutez à ceci un manque de sommeil global, une sur-stimulation du cerveau à cause des réseaux sociaux et des boites qui veulent à tout prix votre attention, un manque d’exercice physique et SURTOUT un manque de REPOS TOTAL du corps.

Et vous avez le cocktail parfait de la dishydrose.

Quel est donc le traitement naturel le plus efficace pour soigner la dishydrose ?

dishydrose traitement naturel

Traitez naturellement votre dishydrose !

Comme on le disait plus haut, il convient d’abord par chercher à soigner son corps par un changement global de notre mode de vie. Pas violent, mais global. On va donc viser une transition petit à petit.

Cela implique de manger donc plus de fruits. Plus de légumes.

De réduire au maximum, voire d’éliminer :

  • viandes
  • gluten
  • produits laitiers
  • alcool
  • café

Les fruits et légumes devraient être mangés en grande quantité, de préférence crus au maximum, sinon cuits à la vapeur avec un cuit vapeur.

Un excellent moyen de consommer plus de fruits et légumes sont les jus de légumes.

Regardez ma vidéo à ce sujet :

Les jus de légumes sont excellents, consommez au moins 1 jus de légumes verts par jour (ajoutez un peu de fruits), avec un bon extracteur de jus (extraction lente). Investissez dans un bon qui vous durera plus longtemps, et extraira correctement les nutriments. Ma préférence va à ce modèle (c’est celui que j’utilise).

En plus d’une alimentation riches en fruits et légumes, les jus vous apporteront énormement de minéraux, et de vitamines pour combattre l’inflammation, l’acidité, et la déminéralisation.

Buvez de l’eau, mais de la bonne eau, si possible filtrée au moins avec une carafe Brita.

L’eau de quinton est aussi ultra efficace pour vous reminéraliser.

Bien sûr, il faut aussi revoir son mode de vie, ailleurs que dans l’alimentation.

Le stress et l’eczema dysidrosique

Le stress est aussi un facteur d’acidose, et donc d’eczéma. Ne vous méprenez pas, ce n’est pas parce que vous n’avez pas de stress que vous êtes à l’abri de l’eczéma bulleux. C’est un facteur supplémentaire.

Si vous mangez très bien mais que vous vivez du stress, c’est pareil.

Le stress crée des acides, et le corps lutte contre ces acides de la même manière.

A la base il nous permet de lutter contre un danger, mais nous le vivons de manière chronique.

Eviter le stress est un premier pas vers la guérison, demandez-vous donc pourquoi est-ce que vous vivez du stress : quelles en sont les causes ? Le travail ? Quoi au travail ? C’est un excellent moyen de se rendre compte de ses facteurs de stress. Et d’en éliminer certains si vous le pouvez.

stress et dyshidrose

Arrêtez le café pour limiter le stress

Ensuite, le café est à proscrire si vous vivez beaucoup de stress. Ca tombe bien, il est acidifiant. Remplacez-le par du thé (vert par exemple, pour les anti-oxydants qu’il contient).

Ajoutez une routine de méditation, chaque matin par exemple. C’est ce que je fais depuis un mois et les résultats chez moi sont encourageants. Méditez à hauteur de 10 minutes par jour, 5 minutes même, si vous n’avez pas le temps. Même un tout petit temps crée une habitude très saine, et mets votre esprit au repos.

Le but c’est la régularité, donc à faire chaque jour, même si ce n’est que 5 minutes.

Ne partez pas avec l’envie d’en faire 30 min ou 1h par jour, vous risquez d’en avoir marre au bout de 2 semaines. Commencez donc avec 5 ou 10 minutes par jour. Suivez des méditations guidées sur Youtube par exemple.

Vous allez ensuite baisser vos facteurs de stress, et donc votre eczéma.

Soigner la dyshidrose c’est une question de globalité

On ne peut pas simplement changer une chose, il faut revoir son mode de vie de manière globale. C’est pour cette raison que je vous encourage a y aller par étape.

Vous pouvez même faire du jeûne de temps en temps, en ne mangeant rien du tout, l’histoire d’une journée, ou 2. Et reproduire ainsi de temps en temps.

Cela met votre organisme, et surtout votre système digestif au repos. Ne vous inquiétez pas, vous n’aurez pas de carences en 2 jours de jeûne. Allez y vraiment au ressenti.

Il se peut que votre premier jour de jeûne soit difficile : plus c’est difficile, plus vous devez vous décrasser.

Car le jeûne active tous les processus de guérison et surtout de détoxification du corps. On remet en circulation les toxines pour les évacuer. Plus on en a, plus il y en aura en circulation. Allez y donc doucement, commencez peut-être par une détox plus douce, avant de vous tourner vers le jeûne.

Apprenez à écouter votre corps.

Le soucis, c’est qu’on mange sans cesse. Donc notre système digestif n’est jamais au repos (sauf la nuit), enfin pendant très peu de temps dans une journée. Il faut savoir que la digestion nous prend 70% de notre énergie. Et que la détoxification est la dernière pour laquelle on garde de l’énergie. Donc si toute notre énergie est utilisée pour la digestion, le cérébral et le moteur, c’est quasiment impossible de vous détoxifier.

Le jeûne met au repos tous nos organes. Et surtout il ne coûte rien ! On récupère ainsi de l’énergie (70% !) pour nos autres fonctions. Dont la détoxification.

Vous pouvez aussi faire ce que je pratique maintenant : le jeûne intermittent. C’est une façon de prolonger le jeûne qu’on fait pendant notre sommeil. Le matin ne buvez qu’un verre d’eau avec un peu de citron, et prenez votre premier repas vers 13h ou 14h si vous le pouvez. Vous prolongez ainsi le jeune de la nuit de 6 à 8h !

Vous verrez les cloques d’eau sur les mains disparaitre petit à petit.

Les huiles essentielles pour la dishydrose

D’abord, appliquez du gel d’Aloe Vera. Dès que votre dishydrose aura séché, il sera alors le moment d’appliquer un mélange contenant  (pour 1 flacon de 30 ml):

On peut appliquer en guise de prévention, de l’Huile de Bourrache avec 1% de Vitamine E (que vous aurez normalement déjà), afin de reconstruire la peau, cette huile étant connue comme très efficace dans les cas d’eczéma.

Est-ce que la dyshidrose des pieds et des mains est contagieuse ?

C’est une question qui arrive souvent. Ce n’est pas une infection, donc ce n’est pas contagieux. Malgré le fait que ce n’est pas joli à voir, il n’y a aucune peur à avoir concernant le fait de transmettre ces problèmes.

Changez de mode de vie, aidez votre corps, et vous n’aurez plus aucun problème !

Bon courage !

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *