Huile de noix de coco pour l’eczéma et d’autres maladies de la peau

La peau humaine sert à protéger le corps et est exposée à de nombreux stimuli externes, mais aussi internes. En cas d’irritation excessive ou d’hypersensibilité, des modifications inflammatoires peuvent apparaître sur la peau.

En fonction de la cause sous-jacente de l’affection cutanée, différentes méthodes de traitement peuvent être envisagées. L’huile de noix de coco est l’un des remèdes maison les plus efficaces contre certaines maladies de la peau.

Pourquoi utiliser l’huile de coco ?

L’huile de coco est une graisse d’origine végétale qui est obtenue à partir de la pulpe séchée naturellement de la noix de coco (Cocos nocifera). Elle est ensuite pressée à froid pour conserver intactes toutes ses propriétés organoleptiques.

L’huile de coco est l’une des sources les plus riches en graisses saturées, près de 90% des acides gras sont saturés.

Les acides gras à chaîne moyenne qu’elle contient ont des propriétés antimicrobiennes. L’acide laurique s’est avéré très efficace et c’est aussi celui qui est le plus contenu dans l’huile de coco.

Le monoglycéride qui se forme à partir de la dégradation de l’acide laurique contenu dans l’huile de coco est très puissant. Les propriétés antimicrobiennes de l’huile de coco s’étendent également à la peau, la rendant plus belle et plus saine.

Mais examinons maintenant de plus près les bienfaits de l’huile de coco en cas de troubles cutanés.

Traitement de l’eczéma avec de l’huile de noix de coco

L’eczéma peut être causé par de nombreux facteurs. Souvent, ce sont des stimuli externes tels qu’une exposition excessive au soleil, des substances toxiques ou chimiques, un air chaud et sec. Ces agents peuvent irriter la peau et entraîner des modifications inflammatoires.

Certaines maladies sous-jacentes, entraînant un déficit du système immunitaire ou une hypersensibilité de la peau à certaines substances et stimuli, peuvent également provoquer de l’eczéma.

Dans les cas extrêmes, un traitement médical est indispensable. Généralement, on utilise des pommades ou crèmes contenant des antibiotiques ou de la cortisone.

En cas de dermatite légère, il peut être utile de recourir à des pommades contenant des graisses. Certaines huiles peuvent également contribuer à maintenir la souplesse de la peau, à prévenir la déshydratation et à éviter les cicatrices.

Parmi les huiles végétales naturelles, on trouve l’huile de noix de coco, qui présente plusieurs avantages. Vous trouverez dans cet article comment utiliser des huiles végétales pour lutter contre l’eczéma.

Véritable produit pour ses propriétés antimicrobiennes

Les acides gras contenus dans l’huile de coco sont très efficaces pour éliminer les bactéries, virus et champignons pathogènes. L’acide caprylique, en particulier, a une puissante action antifongique et bactéricide. Grâce à cet acide, l’huile de coco est également très absorbable par la peau, ce qui accroît ses effets hydratants.

Par ailleurs, il peut détruire la membrane cellulaire de ces agents nuisibles, et est connu pour être efficace contre l’infection par le Candida.

Vous pouvez appliquer l’huile de coco pure sur la peau encore humide et la masser. Vous pouvez aussi la mélanger à une crème de base (90% de crème ordinaire et 10% d’huile de coco). 

Il convient de préciser que certaines personnes présentent des éruptions cutanées suite à l’application externe de l’huile de coco. Cette forme d’eczéma est due à une réaction allergique aux composants de l’huile. Dans ce cas, vous ne devriez plus l’utiliser.

Une huile réputée pour soulager les inflammations

De nombreuses affections cutanées, dont le psoriasis, la dermatite de contact et l’eczéma, sont caractérisées par une inflammation chronique.

L’utilisation de l’huile de coco peut s’avérer bénéfique en raison de ses qualités anti-inflammatoires. Elle peut réduire l’inflammation en renforçant le statut des antioxydants.

Ceux-ci contribuent à la stabilisation des radicaux libres dans l’organisme, ce qui permet de neutraliser les atomes réactifs, qui sont à l’origine des réactions inflammatoires. Pour obtenir des résultats concrets, assurez-vous d’utiliser de l’huile de coco bio extra vierge et de l’appliquer sur la peau.

Des propriétés hydratantes pour une peau impeccable

En plus des propriétés susmentionnées, l’huile de coco serait idéale pour assurer une meilleure hydratation et un meilleur entretien de la peau. En fait, une étude a été réalisée sur des patients dont la peau était légèrement sèche. Après 2 semaines, une amélioration significative de l’hydratation de la peau a été observée.

Cette propriété hydratante serait efficace dans le cas de l’eczéma, qui est caractérisé par des plaques squameuses et des démangeaisons.

En maintenant la peau hydratée, le produit lui confère une meilleure fonction protectrice contre les bactéries et autres agents pathogènes. Cela peut accélérer le processus de guérison et rendre la peau plus douce.

Traiter le psoriasis avec l’huile de coco

Parmi les maladies chroniques de la peau figure également le psoriasis, qui se manifeste de manière récurrente par des changements cutanés typiques. Le psoriasis n’est pas nécessairement associé à des démangeaisons. Néanmoins, la peau sèche et souvent durcie à des endroits tels que les coudes, les genoux ou sur la tête est désagréable. Découvrez ici les différences et similitudes entre l’eczéma et le psoriasis.

Dans ce cas, il peut être utile d’appliquer de l’huile de noix de coco sur les zones en question. L’huile de coco convient à un traitement permanent et a donc un effet positif à long terme. Néanmoins, le traitement doit être discuté avec un médecin, qui peut prescrire des médicaments supplémentaires. En particulier lorsque la maladie a tendance à se propager, les médicaments sont nécessaires.

L’huile de coco contre les mycoses

Les maladies fongiques peuvent se manifester de nombreuses façons. Les maladies fongiques externes les plus courantes sont le pied d’athlète et les mycoses des ongles.

Les personnes touchées souffrent de rougeurs, de peau sèche et de cloques, principalement sous les pieds, sur les orteils et sur l’ongle du pied.

Le pied d’athlète est contagieux, contrairement à l’eczéma. En particulier dans les établissements publics (piscines de loisirs ou saunas), les clients et le personnel peuvent le contracter s’ils ne portent pas de chaussures.

L’huile de coco peut contribuer au traitement externe du pied d’athlète et améliorer sensiblement les symptômes.

Cependant, il existe également des infections fongiques qui peuvent se manifester à l’intérieur du corps et s’accumuler à la fois dans les intestins et les muqueuses.

L’huile de noix de coco est également réputée aider à lutter contre ce type de mycoses, car elle contient certains acides antimicrobiens. Là encore, le traitement à l’huile de coco doit être discuté avec un médecin.

Avant de partir, partagez cet article ❤️


Ces articles peuvent également vous intéresser :


✅ Laissez un commentaire

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>

Dans quel cadre venez-vous sur ce site ?