mai 18

0 comments

La signification de l’eczéma sur les mains : décodage biologique

De nombreuses affections cutanées ont pour origine des troubles émotionnels non résolus et la dermatite atopique, également connue sous le nom d’eczéma parfois sur la main, en fait partie.

Cette pathologie se manifeste par une peau sèche, l’apparition de lésions, de rougeurs et d’inflammations, ainsi qu’une desquamation en plaques accompagnée de douleurs intenses.

Bien que l’eczéma reste une maladie incurable, il existe des traitements et des approches thérapeutiques tels que le décodage biologique pour en soulager les symptômes.

Selon cette méthode, chaque symptôme de la maladie correspond à un sentiment non résolu.

Bien sûr, concernant l’eczéma des mains, il n’y a pas que la partie émotionnelle, mais par exemple l’impact des substances que l’on peut se mettre sur la peau, en particulier le gel hydro alcoolique, avec la pandémie de covid 19.

Relation entre les émotions et notre peau

La peau, très liée au foie, est l’organe le plus grand chez l’être humain et pèse environ 5 kg. Elle est bien plus que le revêtement transparent qui recouvre l’ensemble de notre corps, bien plus qu’une barrière entre l’intérieur et l’extérieur.

Elle est directement reliée au cerveau grâce à toutes ses terminaisons nerveuses.

De ce fait, lorsque nous avons un problème de peau comme l’eczéma, cela indique le plus souvent un déséquilibre du système nerveux.

Par conséquent, les émotions que nous ressentons s’expriment sur la peau en raison de cette origine commune.

Par exemple, un état de stress fait rougir la peau, qui s’échauffe lorsque nous ressentons de la honte ou de la colère. Elle devient pâle face à la peur. Elle est rayonnante lorsque nous sommes heureux et satisfaits.

Comme un miroir, ainsi sont reliés la peau et le cerveau. C’est la raison pour laquelle les problèmes de peau, qui compromettent l’image de soi, peuvent finir par provoquer la tristesse ou la dépression, et vice versa !

Le processus peut également fonctionner en sens inverse.

Choc émotionnel et stress : des causes potentielles de l’eczéma ?

Après un événement traumatique ou un choc, notre organisme est soumis à un état de stress.

On parle de la phase 1, et elle est caractérisée par l’apparition de signes tels que l’insomnie, le manque d’appétit, une sensation de froid dans le corps, le stress et la tension.

Dans le cas de l’épiderme, les cellules commencent à se contracter, rendant la peau plus pâle, plus froide et moins sensible.

Quand on est soudainement séparé d’un être cher, l’épiderme devient insensible pour empêcher le corps de ressentir cette séparation et lui permettre de continuer à fonctionner.

Au moment des retrouvailles, le processus passe à la phase 2. Dans le cas de l’épiderme, la peau commence à se régénérer.

Cette reconstitution sera plus rapide que la croissance normale, rendant la peau rouge, irritée et chaude, qui ne sont rien d’autres que les symptômes de l’eczéma !

Comment fonctionne le décodage biologique ?

Chaque conflit ou événement, vécu de manière intense, inattendue ou non résolue, est enregistré dans l’inconscient et implique de vivre un conflit biologique.

Des situations telles qu’une mauvaise nouvelle inattendue, un licenciement, une rupture dans une relation, une dispute avec quelqu’un, sont quelques exemples d’événements qui s’accompagnent d’une forte réaction émotionnelle.

Ils se manifeste le plus souvent sur notre peau à travers une affection cutanée.

Selon le biodécodage, les personnes qui souffrent d’eczéma :

  • sont hypersensibles et craignent d’être blessées ou abandonnées
  • vivent en répondant aux attentes des autres, même si cela implique de mettre de côté leurs propres intérêts
  • cessent d’être elles-mêmes pour essayer de plaire aux autres
  • s’inquiètent excessivement de ce que les autres peuvent penser d’elles-mêmes.

Signification de l’eczéma sur les mains selon le décodage biologique

Selon le décodage biologique, les maladies sont une réponse biologique à un conflit que l’esprit n’a pas pu résoudre et dans le cas de la dermatite atopique ou de l’eczéma, il y aurait un conflit de séparation ou d’éloignement.

Les parties du corps les plus fréquemment mentionnées sont les mains, le cuir chevelu et le visage, mais elle peut également toucher des zones comme la poitrine et les organes génitaux.

Grâce au décodage biologique, on sait que l’eczéma peut révéler des informations précises sur nos sentiments profonds en fonction de la zone affectée.

La main représente notre aptitude à prendre, donner, recevoir et exprimer. Grâce à sa dextérité et son agilité, la main sert aussi à accomplir une ou plusieurs fonctions :

  • Elle permet de saisir et de manipuler des objets ;
  • Elle permet d’explorer le monde environnant ;
  • Elle est impliqué dans le tact (passif) et le toucher (actif ou volontaire) ;
  • Elle permet de se nourrir ;
  • Elle permet de communiquer notamment par le langage des signes, la lecture du braille, la gestuelle et les mimiques.

Selon le biodécodage, la dermatite des mains a pour origine un conflit de séparation avec son père ou de la fonction paternelle.

Aussi, si elle apparaît à cet endroit, cela indique que ce qui se fait avec les mains ne se fait pas par amour.

Après tout, les mains, comme les bras, sont le prolongement de la zone du cœur.

Une fois que vous aurez découvert le sens caché de votre eczéma et plus particulièrement sur vos mains, vous pourrez retrouver le chemin de la guérison !

Avant de partir, partagez cet article ❤️

0 shares

Ancien eczémateux, Charles s'est passionné de nutrition et des mécanismes de santé naturelle. Il aide maintenant les personnes ayant de l'eczéma a mettre en place une meilleure hygiène de vie.

En savoir plus

Charles


Ces articles peuvent également vous intéresser :

Quand le stress entraîne de l’eczéma sur les mains
L’eczéma aux mains et le rôle du foie
Comment le covid impacte l’eczéma des mains

✅ Laissez un commentaire

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>