Symptomes de l’eczéma

Les symptômes de l’eczéma sont assez simples. Cela dépend de la forme d’eczéma en question.

Dematite atopique : la plus répandue

symptome dermatite-atopiqueLa dermatite atopique apparaît sous forme d’une rougeur et d’un assèchement de la peau, qui s’accompagne de démangeaisons. Elle survient généralement au cours de l’enfance et peut disparaître entièrement avant l’âge adulte. Elle touche le plus souvent la peau derrière les genoux et autour des coudes, ainsi que le visage.

Chez les nourrissons, elle apparaît sur la poitrine, le visage, le cuir chevelu et le cou. Les personnes atopiques qui contractent le virus de l’herpès simplex peuvent présenter un eczéma herpétiforme, c’est-à-dire une infection secondaire dangereuse de la peau enflammée, caractérisée par une éruption cutanée aggravée et par de la fièvre.

L’eczéma dyshydrosique

L'eczéma dyshydrosiqueIl cause des cloques (des « ampoules ») sur la paume de la main, les côtés des doigts et la plante du pied. Il provoque des démangeaisons qui peuvent s’accompagner d’une sensation de brûlure; la peau peut montrer de petites crevasses ou peler.

La dysidrose et l’eczéma dysidrosique (ED) correspondent à un eczéma de localisation palmo-plantaire. Dans la dysidrose, les vésicules reposent sur une base non inflammatoire. L’atteinte des bords latéro-digitaux peut être la seule manifestation dans les formes mineures. La confluence des vésicules peut mener à des bulles, puis à de vastes érosions invalidantes.

L’ED peut s’étendre à distance des régions palmo-plantaires. L’ED peut être aigü, chronique, quasi-permanent ou évoluer de façon récurrente avec guérison totale entre les poussées. Le handicap social et professionnel peut être particulièrement lourd.

L’eczéma nummulaire 

eczéma nummulaireIl se manifeste sous la forme de lésions rouges en forme de pièces de monnaie sur les membres et le torse, qui s’accompagnent de démangeaisons et d’un écoulement.

Cette pathologie est récurrente et chronique, et peut apparaître à n’importe quel âge, bien qu’elle soit plus courante chez l’adulte d’âge moyen et avancé (jusqu’à la soixantaine).

L’eczéma nummulaire ne semble pas être dû à un facteur génétique (bien que le gène de la filaggrine soit parfois mis en cause comme facteur secondaire ou aggravant) ou à une allergie alimentaire et n’est pas contagieux.

Les lésions sont disséminées sur n’importe quelle partie du corps mais touchent plus souvent les jambes et les fesses. La peau sèche favorisant leur apparition, l’hiver constitue la saison de survenue la plus souvent observée. On constate d’abord des éruptions cutanées ayant l’aspect de plaques prurigineuses surélevées. On retrouve des vésicules qui se mettent à suinter puis développent des croûtes.

L’eczéma variqueux

eczéma variqueuxIl se présente sous la forme de plaques enflammées où la peau s’écaille à proximité de la partie inférieure des jambes et des chevilles. Avec le temps, ces plaques peuvent prendre une coloration brun foncé.

Le signe caractéristique de l’eczéma variqueux est le prurit : besoin irrépressible de gratter la lésion. Il arrive que des sessions de grattage intensif provoquent des saignements ou la formation de croûtes.

Le risque est que la peau s’infecte à cause des lésions. Dans ce cas, un écoulement peut survenir des vésicules : on parle d’eczéma suintant.

L’eczéma variqueux résulte directement des troubles de la circulation sanguine, dus à une insuffisance veineuse :

  • Le sang s’accumule dans les vaisseaux capillaires en raison de l’augmentation de la pression sanguine.
  • De ce fait, une inflammation et des lésions apparaissent sur la peau de la zone variqueuse, qui démange.

L’eczéma variqueux peut aussi être provoqué par l’utilisation répétée de produits irritants :

  • En effet, la peau variqueuse est beaucoup plus fragile que la peau sans varices.
  • Ainsi, certains produits à la base inoffensifs peuvent provoquer des réactions cutanées.

Vous êtes atteint ?

Si vous avez un ou plusieurs de ces symptômes, c’est que vous avez de l’eczéma. Un dermatologue vous le confirmera facilement. De manière générale, l’eczéma est un problème de peau assez courant, qui donne des démangeaisons, et provoque des plaques rouges.

Si la tête vous gratte, c’est que vous êtes probablement atteint de psoriasis, une maladie ressemblant vraiment à l’eczéma.

Commencez dès maintenant à vous soigner. Car même si l’eczéma est bénin, c’est difficile à supporter à la longue, surtout quand les plaques sont de plus en plus nombreuses.

Evitez tant que possible l’emploi de corticoïdes, pour ne pas habituer votre organisme.

Pour vous aider, lisez notre article sur l’eczéma et les allergies.

Share this Story