Comment adopter un régime alimentaire favorable à l’eczéma?

Les personnes touchées par l’eczéma ont souvent du mal à trouver un soulagement aux poussées persistantes qui peuvent être déclenchées par une variété de facteurs.

Bien que de nombreuses personnes soient conscientes des déclencheurs courants, tels que le stress et les facteurs environnementaux, les déclencheurs alimentaires sont souvent sous-estimés.

Cependant, un régime alimentaire adapté aux besoins des patients peut constituer une étape cruciale dans la prise en charge efficace des symptômes de l’eczéma.

Compte tenu du grand nombre de déclencheurs possibles, aucun régime alimentaire unique ne peut résoudre le problème de l’eczéma pour tous.

Les aliments à consommer

Les personnes souffrant d’eczéma peuvent améliorer considérablement leur alimentation en privilégiant les aliments bénéfiques.

L’huile de poisson qui contient des acides gras oméga-3 est bénéfique pour la peau en soulageant notamment les symptômes de l’eczéma.

En outre, les aliments contenant de la quercétine, comme les baies, les pommes, le raisin, le brocoli, les poivrons et le thé vert, se sont révélés potentiellement bénéfiques pour les personnes souffrant de maladies inflammatoires de la peau telles que l’eczéma.

Les aliments probiotiques, comme la soupe miso, le yaourt, la choucroute non pasteurisée, les cornichons naturellement fermentés, le kombucha et le tempeh, peuvent également contribuer à réduire les poussées et les réactions allergiques.

Les aliments à éviter

Pour maintenir les symptômes de l’eczéma à distance, la consommation de certains aliments doit être surveillée attentivement. Les produits laitiers, le soja, les œufs et les fruits à coque sont parmi les coupables les plus courants en matière d’allergies alimentaires.

Les personnes qui évitent les aliments déclencheurs peuvent réduire les risques de souffrir des symptômes de l’eczéma.

Dans tous les cas, la consultation d’un professionnel de la santé s’impose pour déterminer la meilleure approche alimentaire à adopter dans une situation particulière.

Le régime à adopter

Le régime anti-inflammatoire

Le régime anti-inflammatoire est un plan alimentaire conçu pour éliminer les aliments qui provoquent des inflammations dans l’organisme. La base du régime est la consommation de fruits, de légumes, de légumineuses et de graisses saines.

En outre, le poisson, riche en acides gras oméga-3, est également un élément essentiel du régime anti-inflammatoire. Cependant, les aliments fortement transformés sont limités et la viande est moins consommée qu’en temps normal.

Selon une étude, les aliments tels que le poisson et les légumes peuvent aider à réduire l’inflammation chez les personnes souffrant d’eczéma.

Par conséquent, le régime anti-inflammatoire peut contribuer à la réduction de l’inflammation dans l’organisme, mais les preuves scientifiques de son effet sur l’eczéma, par exemple, sont mitigées.

Le régime d’élimination

Un régime d’élimination semble apporter un certain soulagement aux personnes souffrant d’eczéma. Bien que d’autres études doivent être menées pour comprendre pleinement l’efficacité de ce régime, cette approche est prometteuse pour les personnes qui luttent contre les facteurs déclenchant de l’eczéma.

Malheureusement, l’eczéma peut être causé par un certain nombre de facteurs, notamment le stress et les facteurs environnementaux, ce qui peut rendre difficile l’identification de la raison exacte d’une poussée.

Les personnes qui décident d’essayer le régime d’élimination doivent commencer par supprimer un groupe d’aliments spécifique pendant au moins 21 jours, puis le réintroduire lentement dans leur alimentation.

Le régime dyshidrosique

Le régime dyshidrotique est un régime spécialisé pour les personnes souffrant d’eczéma dyshidrotique. Toutefois, les allergènes, notamment les allergènes alimentaires, peuvent participer au déclenchement des poussées.

Pour les personnes sensibles au cobalt et au nickel en particulier, le régime dyshidrosique peut être une bonne solution.

Dans le cadre de ce régime, les aliments qui contiennent ces métaux doivent être limités au strict minimum pour freiner les poussées d’épilepsie.

Les aliments tels que les céréales complètes, la viande et les produits laitiers sont riches en nickel et en cobalt, tandis que les fruits et légumes riches en vitamine C, tels que les poivrons, les fraises et les tomates, peuvent contribuer à réduire l’absorption de ces éléments et à soulager les symptômes.

Le régime méditerranéen

Le régime méditerranéen, comme expliqué sur esante-picardie, avec ses portions généreuses de fruits, de légumes, de céréales, de noix, de légumineuses et de poisson, est un moyen séduisant d’améliorer l’état de santé général.

Ce régime se distingue par l’importance accordée aux graisses saines, connues pour leurs nombreux effets bénéfiques sur la santé. La consommation de vin rouge, riche en quercétine, un composé végétal aux propriétés anti-inflammatoires, est un autre aspect intéressant du régime méditerranéen.

Bien que la recherche sur les effets positifs de ce régime sur l’eczéma soit limitée, la quercétine et les acides gras oméga-3 présents dans le régime méditerranéen peuvent en effet contribuer à la réduction de l’inflammation.

Le régime sans gluten

Selon de nombreuses recherches, l’eczéma et la maladie cœliaque sont souvent associés, ce qui pourrait être dû à leur lien génétique.

L’élimination du gluten de l’alimentation peut être un moyen efficace de gérer la maladie cœliaque et éventuellement d’améliorer l’état de la peau.

Les aliments sans gluten ont gagné en popularité et de nombreux produits affichent désormais fièrement leur absence de gluten.

Pour ceux qui regrettent le goût et la texture de certains produits à base de blé, certains substituts tels que les flocons de pommes de terre et la farine d’amande peuvent constituer une alternative appétissante.

Conclusion

L’eczéma peut être une maladie difficile à gérer, en raison des nombreux facteurs déclencheurs qui peuvent provoquer des symptômes désagréables.

Cependant, les aliments peuvent jouer un rôle important dans la gestion de l’eczéma. Bien que le régime alimentaire des personnes souffrant d’eczéma diffère d’une personne à l’autre, les aliments susceptibles d’exacerber les symptômes doivent être évités, ce qui constitue souvent une bonne règle de base.

En outre, le régime alimentaire doit comporter des fruits et des légumes, des protéines maigres et des graisses saines.

Bien que la recherche sur certains aliments doive être poursuivie, l’incorporation de ces aliments dans le régime alimentaire peut apporter le soulagement nécessaire.

Avant de partir, partagez cet article ❤️


Ces articles peuvent également vous intéresser :


✅ Laissez un commentaire

  • coutant lysiane dit :

    très bon article, j’ai appris qu’il pouvait y avoir une corrélation entre l’eczéma et la maladie coeliaque, étant moi meme
    coeliaque

  • Bonjour Lysiane, merci pour votre retour. Effectivement, le gluten, et donc la maladie coeliaque ont un lien avec l’inflammation donc l’eczéma 🙂

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    >