Eczéma de contact : Comprendre cette dermatite pour mieux la traiter

La dermatite de contact encore appelée eczéma de contact est un processus inflammatoire affectant la peau ou les muqueuses. Elle apparaît à la suite d’un contact avec une substance inerte ou un micro-organisme. Le contact peut être direct ou indirect, et l’agression peut être chimique ou physique.

Il s’agit d’une pathologie très fréquente. On estime que 15-20% de la population mondiale a eu au moins un épisode de dermatite de contact dans sa vie. Bien que cette pathologie soit très gênante et difficile à supporter, il existe des méthodes de traitement comme l’utilisation d’huiles essentielles pour soulager les symptômes.

Quelle peau est sujette à l’eczéma de contact ?

La dermatite de contact est une réaction d’hypersensibilité cutanée à un agent chimique ou à un irritant. L’inflammation peut se développer de deux manières différentes.

La peau est hypersensible à un agent chimique particulier

Même une petite quantité de cet agent chimique provoque des modifications cutanées. Cela est dû à une réaction excessive du système immunitaire. Ce dernier réagit à une substance considérée comme un corps étranger.

Il s’agit d’une réaction de type allergique qui peut survenir un jour ou deux après le contact de la peau avec des substances telles que :

  • le nickel (pièces de monnaie, bijoux, fermetures éclair sur les vêtements, boutons, lunettes) ;
  • le chrome (métaux, ciment) ;
  • les parfums (parfums, huiles essentielles, cosmétiques) ;
  • les accélérateurs et antioxydants pour le caoutchouc.

L’épiderme est sensible à un irritant

Votre peau entre en contact avec une substance irritante concentrée ou entre très fréquemment en contact avec une substance spécifique. Cela entraîne des lésions de votre épiderme et une pénétration dans les couches plus profondes de la peau.

Les symptômes peuvent apparaître tardivement, voire des semaines ou des mois après le contact avec :

  • des savons et des détergents ;
  • l’alcool et les désinfectants ;
  • des acides (piles, cosmétiques) ;
  • des solvants organiques ;
  • de la peinture ;
  • des insecticides et engrais artificiels.

L’eczéma de contact est-il héréditaire ?

Les personnes prédisposées à l’asthme, à l’eczéma et au rhume des foins (prédisposition atopique) développent plus facilement que les autres un eczéma de contact. Elle est souvent présente dans les familles.

Le sexe semble également influencer le risque de développer un eczéma de contact. La dermatite de contact touche davantage les femmes que les hommes. Cela peut s’expliquer par le fait que les femmes sont plus représentées dans les professions à haut risque telles que le ménage, les soins infirmiers, la coiffure, etc.

Quels sont les symptômes de la dermatite de contact ?

Si vous souffrez de dermatite de contact, alors :

  • votre peau démange après un contact avec une substance sensibilisante (par exemple, des cosmétiques, des plantes) ;
  • votre peau est sèche et craquelée (l’inflammation est plus sévère sur le dos des mains) ;
  • elle rougit facilement ;
  • des cloques, des pustules, des fissures et même des ulcères se forment sur elle.

Ces changements peuvent ne se produire qu’à l’endroit du contact avec la substance. Toutefois, leur ampleur dépend du degré d’hypersensibilité de la peau.

Les lésions sont le plus souvent localisées sur les mains, les bras, le visage et les organes génitaux. Lorsque les lésions sont localisées sur le dos des mains et autour des poignets, les gants en caoutchouc peuvent être l’allergène. Lorsque les lésions sont localisées sur les pieds, les chaussures, et sur le cou, les parfums peuvent en être l’origine. L’atteinte des orbites est généralement liée à des allergènes volatils.

Comment traiter la dermatite de contact ?

Le traitement de l’eczéma de contact consiste principalement à éliminer l’agent responsable de la réaction. Si vous évitez l’exposition à des irritants ou à des substances auxquelles vous êtes allergique, les symptômes peuvent être considérablement réduits. Ils peuvent même disparaître complètement.

Ne portez pas de bijoux qui provoquent des rougeurs. Ne vous lavez pas avec un savon qui irrite votre peau. Le choix du produit topique utilisé et de sa formulation dépend du stade clinique de l’eczéma.

Des compresses astringentes avec une solution saline à 0,9 % peuvent être appliquées sur les zones présentant des vésicules avec exsudat associé. Elles aident à soulager les démangeaisons. Les crèmes grasses, y compris la vaseline, sont particulièrement utiles dans les lésions résultant d’une irritation. Dans cet article, vous trouverez une liste de crèmes et d’onguents appropriés en cas d’eczéma.

Vous pouvez également soulager les symptômes en appliquant une pommade hydratante sur votre peau. Lorsque la peau est hydratée, elle devient plus élastique et s’abîme moins facilement.

En cas de démangeaisons persistantes, votre médecin peut prescrire des antihistaminiques (pour stopper la réaction allergique) et des antiprurigineux. Si l’allergie attaque une plus grande partie du corps, les corticostéroïdes, qui ont des effets anti-inflammatoires et vasoconstricteurs, sont recommandés. Cependant, ils constituent un allergène potentiel et peuvent aggraver la réaction allergique au lieu de l’aider.

En outre, une désensibilisation est effectuée dans certains cas. Il s’agit d’une méthode qui consiste à faire absorber au patient de petites quantités d’un allergène. Cela n’enraye pas la réaction allergique, mais aide le corps à s’habituer à la substance et à s’immuniser.

Les lésions non traitées et les lésions négligées peuvent s’infecter par des bactéries et des champignons. On parle de surinfection. Dans ce cas, il peut être nécessaire d’utiliser une pommade antibiotique ou même par voie orale.

Peut-on prévenir la maladie ?

Oui, il existe un certain nombre de mesures préventives et de traitements naturels pour réduire le risque d’infection par la dermatite de contact.

  • Évitez les objets qui contiennent des substances auxquelles votre peau montre une hypersensibilité,
  • Portez des gants lorsque vous lavez des vêtements ou faites la vaisselle avec des produits qui ont déjà provoqué des lésions cutanées,
  • Ne vous lavez pas les mains trop souvent, surtout en cas de dermatite de contact sur les mains.
  • Utilisez des brosses à vaisselle spéciales ou, si possible, un lave-vaisselle,
  • Évitez de travailler à mains nues avec les substances énumérées ci-dessus,
  • Utilisez des produits de nettoyage sans parfums ni colorants,
  • Évitez les brosses et les gommages tranchants qui peuvent endommager davantage la peau,
  • Lavez-vous les mains uniquement avec de l’eau ou de l’alcool pour les mains,
  • De préférence, n’utilisez pas de savon ou de shampoing,
  • Utilisez des crèmes protectrices.

Avant de partir, partagez cet article ❤️


Ces articles peuvent également vous intéresser :


✅ Laissez un commentaire

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>

Dans quel cadre venez-vous sur ce site ?