Sélectionner une page

L’alimentation est maintenant reconnue comme facteur MAJEUR de la bonne santé. Bien qu’on soit encore loin de ce qu’il faut vraiment faire pour être en excellente santé dans les recommandations officielles, on s’approche de plus en plus de la vérité.

Alimentation et eczémaCe qu’il faut savoir, et loin de moi l’idée de vouloir développer la théorie du complot, c’est que derrière beaucoup de recommandations, et de croyances populaires se cachent des lobbys. Dont le travail est de nous faire consommer (même l’express en parle).

Les plus gros lobbys :

  • Pharmaceutique (prenez tous ces bons médicaments qu’on a fait pour vous)
  • Laitier (Les produits laitiers sont vos amis pour la vie ! Mangez en sinon vous aurez des carences en calcium)
  • Viande (L’élevage est un des plus gros polluant au monde, devant les transports, mais continuons ainsi)
  • Tabac
  • Sucre

Bref, on a donc de grosses, énormes idées reçues vis à vis de tout ça.

Là où c’est super fort, c’est qu’on a même réussi à voir le sucre, le gras, et toutes ces saloperies comme obligatoires dans notre alimentation (récemment sur le groupe Facebook, j’ai eu des réactions de personnes qui se sentent « condamnées » de manger des légumes).

Et tout ça en 50 ans à peine. Cette nouvelle alimentation s’est répandue, et est devenue une composante majeure de notre mode de vie.

Et puis pour couronner le tout, nous arrivons, grâce aux smartphones et aux réseaux sociaux, dans une vraie génération de zombies. Bref.

Aujourd’hui, nous allons voir quel régime alimentaire peut nous aider pour l’eczéma.

1. Le régime alimentaire Kousmine ou Seignalet sont de bons points de départ

Le Dr Kousmine est très connu pour sa méthode en 5 piliers, et ce mode de vie a fait ses preuves depuis plus de 50 ans. A noter que selon moi, il n’y a pas de règle absolue, et que chacun doit s’informer, et tester, puis voir ce qui fonctionne le mieux pour lui. C’est le plus important, et nous sommes tous différents.

De la même manière, les choses peuvent changer pour vous. Par exemple, beaucoup de personnes se sont guéries avec le crudivorisme, mais n’ont pas tenu sur le long terme, et sont revenues ensuite à un régime plus cuit. L’essentiel est de s’écouter, et ne pas faire l’apologie d’une méthode (ce qui reviendrait à en faire une idéologie).

Voici quelques principes phares :

  • Manger au début de chaque repas au moins 10% d’aliments crus (selon vos possibilités) => je recommande à tout le monde ceci quasiment. (Mon conseil : si vous n’y arrivez pas, commencez pas un jus de légumes, plus digeste).
  • Consommez des aliments les plus naturels, et frais possibles. Je rajouterai les plus bruts possibles. Le moins de produits transformés possible. Faites pousser si vous pouvez (graines germées, plantes aromatiques…etc).
  • Banir le micro-ondes (je n’en ai plus et on vit très bien sans) et adopter des cuissons vapeur au maximum.
  • Utiliser des huiles végétales de première pression à froid
  • Consommer quotidiennement des fruits, et légumes
  • Consommer quotidiennement des céréales complètes
  • Consommer régulièrement des légumineuses, à faire tremper quelques heures avant
  • Pareil pour les oléagineux

Dans le même registre il y a également le régime Seignalet qui a également fait ses preuves.

Il est auteur du livre L’alimentation ou la 3eme médecine. Selon le Dr Seignalet, son régime permettrait de se débarrasser de 3 types de maladies : les maladies auto-immunes, celles liées à un encrassage cellulaire, et les maladies d’élimination.

On parle également de régime hypotoxique (faible en toxines).

Les principes phares (qui me plaisent beaucoup) :

  • Pas de laits animaux
  • Pas de céréales modernes (blés et cie)
  • Exclure les produits cuits à plus de 110°C, on privilégie les cuissons plus douces (vapeur)
  • Aliments biologiques le plus possible (je pêche encore là-dessus pour l’instant)
  • Prendre des suppléments de vitamines et minéraux

2. Les aliments à éviter pour l’eczéma

Principalement, il faut essayer de réduire, voire même de complètement enlever (le temps de guérir) ces familles d’aliments :

[star_list]

  • Produits laitiers et tous les laits venant d’animaux
  • Les protéines, notamment la viande qui crée beaucoup d’acidité et de toxines
  • Les céréales et notamment celles contenant du gluten : orge, seigle, avoine, blé. Et donc tous leurs dérivés : pain, pizza, crepes…etc.

[/star_list]

Les aliments à éviter pour l'eczéma

On réduit et on remplace le blé par d’autres céréales.

L’idée, c’est d’apprendre à remplacer. Et c’est assez simple, une fois qu’on a pris l’habitude : les laits végétaux sont assez bluffants, la viande peut être remplacée par des légumineuses, des céréales, du tofu et les produits dérivés du soja.

Au début, je vous conseille fortement d’entamer une transition alimentaire, et puis ensuite de passer par une période 100% fruits et légumes (ajoutez des oléagineux trempés, des graines germées aussi), le plus possible crus. Faites durer aussi longtemps qu’il le faut jusqu’à disparition totale de l’eczéma.

3. L’eczéma et la nourriture sont liés mais pas les seules causes possibles

On parle beaucoup d’alimentation sur ce blog, mais ce n’est pas la seule cause possible. Bien que l’alimentation soit un facteur aggravant, ce n’est pour moi, pas le seul à prendre en compte. 

Et si le but c’est de soigner votre eczéma avec l’alimentation, alors vous devriez quand même songer à revoir aussi éventuellement votre mode de vie.

Le mode de vie anti-eczéma :

Dans notre société, notre mode de vie a totalement changé. Beaucoup plus rapidement que l’homme ne peut changer.

En a peine 50 ans, c’est une véritable révolution qui a eu lieu dans nos vies. Notre travail est différent (majoritairement assis devant un écran), nos relations sont différentes (via des téléphones et internet).

On stresse beaucoup plus, on travaille nettement plus et ça ne dérange pas les grandes entreprises de presser sur les « ressources humaines » jusqu’au burn-out, et notre principal but dans la vie, c’est de montrer à quel point on réussit, et de consommer.

On se divise les uns, les autres, on se fait la guerre, on est dans des conflits, et pour couronner le tout, nos fruits et légumes sont 10 fois moins chargés en nutriments. Nous sommes traversés chaque jour par des ondes wifi, la pollution est de plus en plus forte, on vit dans du béton et du métal.

Bref, ce mode de vie n’est pas propice à la survie, et nous dégrade petit à petit.

L’idée c’est de vous rapprocher de la nature, et d’essayer d’en sortir. Bien sûr, je ne vous dit pas de tout quitter et de vous installer au fond de l’Himalaya, mais je vous invite à simplement penser aux petits changements que vous pourriez adopter pour promouvoir un mode de vie plus sain :

  • Faire un peu plus d’activité physique : aller marcher le week-end, aller au travail a vélo, vous inscrire dans un club de sport, jardiner les week-ends, passer des vacances en nature.
  • Méditer régulièrement pour éviter le stress. Prendre confiance en soi. Avoir un discours intérieur positif.
  • Résoudre vos conflits avec votre entourage, accepter la différence.
  • Boire de l’eau de qualité tous les jours (je plaide coupable !)
  • Marcher en foret, dans l’herbe, les pieds nus pour renouer avec le magnétisme terrestre
  • Eviter les ondes en coupant le wifi, et en restant en mode avion le plus souvent possible. Il existe aussi des pierres comme la shunguite pour ça.
  • Cultiver vos petits légumes en permaculture si vous le pouvez ? Au moins faire des graines germées.

L’essentiel c’est de faire des petits pas, et d’essayer de mettre en place des habitudes, et ça, petit à petit. Car vous n’allez pas changer en 2 jours, mais cela prend des années. Essayez ne serait-ce que de prendre une habitude par semestre.

Laissez un commentaire si vous avez des réactions, ou des questions sur ce sujet ! Dites-moi ce que vous faites dans votre quotidien pour un mode de vie plus sain.