décembre 19

0 comments

Tout ce que vous devez savoir sur l’eczéma et soleil

La dermatite atopique, également appelée eczéma, est une maladie inflammatoire de la peau qui touche de plus en plus de Français. Au sein de la population infantile, elle représente la maladie de peau la plus fréquente et 20 % des enfants de moins de 7 ans en sont atteints.

S’exposer au soleil de manière excessive peut aggraver cette maladie prurigineuse, mais une exposition modérée peut soulager les symptômes. En effet, elle déclenche la libération de substances qui atténuent les réactions inflammatoires et neutralisent les champignons, les bactéries et les virus sur la peau.

Comment assurer une protection adéquate contre les rayons ultraviolets (UV) pour obtenir ces résultats ? Comment la lumière du soleil peut-elle augmenter l’efficacité des traitements de l’eczéma ? Dans les lignes qui suivent, nous allons répondre à ces différentes questions.

Comment le soleil aide à soigner la dermatite atopique ?

La dermatite atopique se caractérise par des plaques rouges, la présence de lésions squameuses et des démangeaisons intenses. La cause de cette affection cutanée reste largement inconnue. Cependant, les chercheurs pensent qu’elle résulte probablement d’une variation génétique. Celle-ci affecte la capacité de la peau à agir comme une barrière protectrice et observe un dysfonctionnement du système immunitaire.

Les options de traitement actuellement disponibles se concentrent sur la réduction de l’inflammation de la peau. Cela comprend les antihistaminiques et les corticostéroïdes. Ces traitements traditionnels entraînent plusieurs effets secondaires et, par conséquent, une mauvaise observance thérapeutique. Ainsi, le recours à un traitement alternatif comme l’utilisation de l’argile serait extrêmement précieux.

La lumière du soleil semble aider à soulager les symptômes de l’eczéma comme les plaques rouges sur le corps, l’irritation, la sécheresse de la peau et les lésions cutanées. Même si on ne sait comment elle agit, selon certaines études, la vitamine D jouerait un rôle déterminant.

En effet, la vitamine D est très importante, car elle est synthétisée dans la peau après l’exposition aux rayons ultraviolets. En outre, la vitamine D agit sur les kératinocytes, c’est-à-dire les cellules de la peau, en favorisant leur prolifération et leur différenciation, le processus dit de maturation. Elle joue également un rôle très important dans les fonctions du système immunitaire de notre peau. Elle agit sur les cellules dendritiques et les lymphocytes T.

Un autre effet bénéfique du soleil est son action désinfectante naturelle. La dermatite atopique est souvent caractérisée par la présence de bactéries sur la peau, comme le staphylocoque doré. L’exposition au soleil assure une action bactéricide et une réduction conséquente de l’état inflammatoire de la peau.

Voici quelques conseils pour améliorer son eczéma

Les bains de soleil semblent être fondamentaux pour l’amélioration de la dermatite pendant les vacances. Néanmoins, des études mettent en garde contre la possibilité d’aggraver l’eczéma atopique et d’autres troubles cutanés en raison de l’augmentation de la perte d’eau transépidermique. On note également la réduction des propriétés de rétention d’eau des lipides de surface.

Voici quelques conseils qui peuvent vous aider à prévenir les effets néfastes d’une exposition excessive au soleil.

Ne prenez pas des bains de soleil dans les cas sévères d’eczéma

Tout d’abord, il faut noter que l’exposition au soleil doit avoir lieu pendant la phase de rémission des symptômes. En effet, si la peau est très enflammée et démange, les rayons du soleil et le sable peuvent aggraver la situation. Sans parler des complications liées à la sueur et au sel.

Quelles crèmes utiliser et pourquoi ?

La protection de la peau contre les rayons ultraviolets est essentielle dès l’enfance, car les coups de soleil prédisposent au risque de mélanome à l’âge adulte.

Pour les enfants comme pour les adultes, il est préférable d’opter pour l’utilisation de crèmes solaires spécifiques. Assurez-vous qu’elles ne contiennent pas de parfum.

La crème solaire doit être appliquée au moins une demi-heure avant l’exposition au soleil et réappliquée après le bain et la douche, mais environ toutes les deux heures.

N’oubliez pas d’appliquer de la crème solaire également sur les zones couvertes par les maillots de bain et que la transpiration en réduit les effets. En particulier pour les enfants, appliquez de la crème solaire même lorsqu’ils sont sous le parasol.

L’aggravation de la dermatite atopique associée à l’augmentation des températures peut être compensée et surmontée par l’utilisation judicieuse de crèmes hydratantes appropriées. Vous trouverez ici un guide complet sur les meilleures crèmes qu’il convient d’utiliser. Vous pourrez ainsi améliorer l’hydratation de la peau, réduire la sensibilité aux irritations et restaurer l’intégrité de la couche cornée de la peau.

Bien formulées, la crème hydratante topique empêche l’évaporation de l’eau des couches superficielles de la peau. De manière naturelle, elle empêche la prolifération des bactéries et des champignons et favorise le processus naturel de guérison.

Quel type de vêtements choisir ?

Il est préférable, surtout pour les enfants, d’opter pour des maillots de bain en coton plutôt qu’en matières synthétiques. Assurez-vous qu’ils soient sans coutures qui pourraient irriter les peaux hypersensibles et hyperréactives. Il est important de protéger les enfants avec des chapeaux, des lunettes de soleil et des T-shirts.

Quels sont les moments à privilégier ?

Exposez-vous au soleil aux heures les plus fraîches de la journée. Préférez le matin jusqu’à 10 h 30 et l’après-midi après 17 h. Chez les nourrissons (moins de deux ans), l’exposition au soleil doit être encore réduite.

Que faire après avoir nagé dans la mer ?

Il est toujours bon de se rincer après un bain d’eau de mer et de sécher délicatement la peau. Veillez à ne pas l’irriter. Chez les enfants, il est très important que la peau n’entre pas trop en contact avec le maillot de bain mouillé. Pensez donc toujours à changer l’enfant après le bain.

Surveillez votre alimentation

L’alimentation est cruciale pour la santé de notre peau, a fortiori lorsqu’il s’agit de dermatite atopique. En été, lorsque la peau est soumise à divers facteurs environnementaux tels que les températures excessives, le sable, le sel, la transpiration accrue, il est d’autant plus nécessaire de porter une attention particulière à notre alimentation.

Pour ceux qui ont une peau atopique, il ne faut pas oublier de maintenir un apport correct en vitamines et minéraux. On les retrouve principalement dans les fruits et légumes. Mettez en place un régime anti-inflammatoire en suivant ces conseils. N’oubliez jamais de boire suffisamment pour maintenir un niveau constant d’hydratation de la peau.

Évitez la supplémentation par voie orale. La carence en vitamine D n’est pas nécessairement liée à une moindre exposition au soleil. Elle n’est donc pas recommandée, car elle peut déclencher des maladies, telles que des tumeurs malignes. Il est important de noter qu’il n’existe pas de niveau “sûr” d’exposition au soleil. Quelques minutes de soleil par jour sont suffisantes pour la synthèse de la vitamine D.

Avant de partir, partagez cet article ❤️

0 shares

Ancien eczémateux, Charles s'est passionné de nutrition et des mécanismes de santé naturelle. Il aide maintenant les personnes ayant de l'eczéma a mettre en place une meilleure hygiène de vie.

En savoir plus

Charles


Ces articles peuvent également vous intéresser :


✅ Laissez un commentaire

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>

Dans quel cadre venez-vous sur ce site ?