décembre 9

0 comments

Les perturbateurs endocriniens provoquent-ils de l’eczéma ?

Les perturbateurs endocriniens sont des molécules capables d’interagir avec notre système hormonal, le perturbant dans son bon fonctionnement.

L’OMS les définit comme tels : un perturbateur endocrinien est “une substance exogène ou un mélange qui altère la/les fonction(s) du système endocrinien et, par voie de conséquence, cause un effet délétère sur la santé d’un individu, sa descendance ou des sous-populations.

Ainsi, certaines substances viennent perturber notre fonctionnement hormonal.

Mais, c’est quoi une hormone ?

Une hormone, c’est une substance biologique, sécrétée par des glandes (surrénales, thyroïde, hypophyse, pancréas, testicules, ovaires…), qui va directement dans le sang ou la lymphe.

Celles-ci transmettent un message, et ont une action sur un organe.

Les hormones ont un rôle dans le fonctionnement de l’organisme.

Par exemple, les glandes surrénales situées sur les reins sécrètent le cortisol, l’adrenaline, la DHEA, l’aldostérone.

Le pancréas va sécréter l’insuline (qui permet de baisser le taux de sucre dans le sang, de créer de nouveaux tissus, et de faire des reserves, notamment).

Le cortisol lui va permettre d’augmenter l’afflux sanguin au cerveau, aux muscles, et au coeur afin d’affronter un danger. C’est pour cette raison qu’on la nomme l’hormone du stress.

Il joue un rôle également dans le métabolisme des glucides, il participe à la régulation de la pression artérielle et à la réaction anti-inflammatoire.

La cortisone est un dérivé de cette hormone, produite synthétiquement.

Les hormones ont toute un rôle précis, et permettent de conserver le bon fonctionnement de tout l’organisme.

Si vous venez dérégler ce système bien huilé, vous déréglez toute la machine complexe du corps humain.

Le système endocrinien : une machine complexe

Le système endocrinien est l’ensemble du fonctionnement de toutes ces hormones.

Il libère certaines hormones à certains moments, pour dormir, pour la croissance, la digestion, le stockage des graisses…etc. Il agit sur un grand nombre de points.

Et les perturbateurs endocriniens, alors ?

Comme leur nom l’indique, ils vont venir perturber tout le système endocrinien. Ils sont connus depuis les années 1950, et voici comment ils perturbent le système endocrinien :

  • Ils viennent perturber la sécretion des hormones par nos glandes
  • Ils remplacent certaines de ces hormones en ayant les mêmes actions
  • Ils empêchent l’action de ces hormones, car ils se fixent sur les récepteurs où les hormones se fixent normalement

Ainsi, avec ces 3 actions, ils perturbent le bon fonctionnement de tout le système.

Quel est le lien avec l’eczéma ?

Comme leur action est lente, et s’immisce dans le quotidien, il est difficile de prouver scientifiquement que les pertubateurs endocriniens jouent un vrai rôle.

De plus, il y a une différence à faire entre les grosses expositions, ou les expositions faibles et répétées. Il y a également l’effet cocktail : le fait d’être exposés à plusieurs pertubateurs endocriniens à faible dose, mais qui ont des effets similaires voire synergiques.

Nous sommes nous, certains qu’il y a un rôle des PE dans les cas d’eczéma.

Nous avons trouvé cette étude scientifique, voici ce qu’elle dit :

The studies performed in human subjects draw no clear conclusion about the roles that BPA and phthalates play in the rising incidence of allergy and asthma, but they appear to substantiate a link between these chemical exposures and asthma outcomes. Several studies found increased exposure to BPA was associated with the development of wheeze or atopy.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4626318/#S4title

Traduction en Français :

Les études réalisées sur des sujets humains ne tirent aucune conclusion claire sur les rôles que le BPA et les phtalates jouent dans l’augmentation de l’incidence de l’allergie et de l’asthme, mais elles semblent prouver l’existence d’un lien entre ces expositions chimiques et l’asthme. Plusieurs études ont montré qu’une exposition accrue au BPA était associée au développement d’asthme ou d’une atopie.

Il existe aussi un rôle – encore mal compris – entre les perturbateurs endocriniens et le microbiote.

Or, nous savons que le microbiote joue un rôle majeur dans l’immunité, et que l’eczéma est un problème immunitaire.

Ne serait-il donc pas plus sage d’éviter à tout prix les perturbateurs endocriniens, autant que peut se faire ?

Notamment, dans le document, on parle de ceux-ci concernant la dermatite atopique : Phtalates et BPA.

Ainsi, même si le lien entre perturbateurs endocriniens et eczéma n’est pas encore clair, on constate que les hormones jouent un rôle dans les cas d’eczéma.

C’est pour cette raison que certaines femmes ont des recrudescences ou baisses d’eczéma pendant leur périodes menstruelles, ou bien pendant la grossesse.

Il est clair qu’il existe un lien avec les hormones. Il est clair que les perturbateurs endocriniens perturbent le système hormonal.

Nous ne savons pas encore précisément dans quelle mesure, cependant, il devient évident de faire très attention aux PE, encore plus lorsque nous avons des problèmes de peau.

On peut également parler du stress et de l’anxiété, que l’on relie fortement aux problèmes d’eczéma, qui peuvent être déclenchés par les PE.

Où trouve-t-on des perturbateurs endocriniens ?

Le truc, c’est qu’ils sont de partout :

  • nos cosmétiques
  • notre alimentation
  • nos matériaux de construction
  • nos objets du quotidien

On en retrouve ainsi dans les poussières, en respirant normalement, et on ne peut pas s’en prémunir à 100%.

Quels sont les PE en liens avec l’eczéma ?

Ils sont au nombre de 4. Alors bien sûr, il est important d’essayer de tous les éviter au maximum de façon générale. Cependant, voici les 4 mis en lumières en ce qui concerne l’eczéma :

  • BPA (Bisphénol A)
  • Phtalates
  • Triclosan
  • Parabènes

Le BPA

Il se trouve dans nos contenants en plastique. Il est important d’éviter de les faire chauffer car il se mélange plus facilement lorsqu’il chauffe.

De manière générale, ne pas mettre d’aliment (ou d’eau) dans des récipients en plastique, ou sinon certifiés sans BPA (mais même avec ça, préférez le verre, le métal, ou le bois).

Il faut savoir qu’il est maintenant connu des autorités, et qu’il fait l’objet d’une réelle surveillance. Normalement, il est interdit, mais pretez y attention tout de même.

Il y en a également dans les canettes et boites de conserve. Si vous avez des contenants plastiques, évitez les types 1, 3 et 7 (vers le logo du recyclage, vous avez un chiffre).

Les Phtalates

On les retrouve dans tout ce qui est en PVC. Et ils composent par exemple jusqu’à 50% de certaines nappes ou rideaux de douche.

On les trouve dans des milliers de produits courants en PVC : couches, chaussures et bottes, textiles imperméables, cuirs synthétiques, jouets, consoles de jeux, encres d’imprimerie, détergents..

Egalement dans certains cosmétiques.

Les parabènes

Ceux-ci, on les retrouve dans des cosmétiques (notamment dans les crèmes hydratantes). Ce sont des agents conservateurs, qui empêchent le développement de certains champignons.

Le triclosan

On le trouve dans les nettoyants pour la peau, les produits de bain ou de douche, les savons, les désinfectants pour les mains et les désodorisants

Mais également dans les shampooings, les dentifrices et les rince-bouches, les crèmes, les parfums, et le maquillage des yeux et du visage.

Comment se protéger des PE ?

Evitez d’acheter des produits qui en contiennent. Généralement c’est écrit sur l’étiquette.

Vous pouvez également utiliser un scanner tel que Yuka pour vérifier vos cosmétiques et votre alimentation.

Evitez toute boite en plastique, et tout contenant. On privilégie plutôt le verre.

Essayez également d’aérer au moins 1 fois par jour, environ 15 minutes, pour éviter que votre air intérieur ne soit trop pollué.

Pour ce qui est de vos produits ménagers, essayez de les faire vous-même, on peut remplacer beaucoup de choses avec du vinaigre blanc.

Quant à vos cosmétiques, faites également attention, elles en contiennent également. Vous pouvez partir sur des labels type ecocert.

Et vous, avez-vous déjà essayé de réduire les perturbateurs endocriniens qui concernent votre eczéma ?

Avant de partir, partagez cet article ❤️

0 shares

Ancien eczémateux, Charles s'est passionné de nutrition et des mécanismes de santé naturelle. Il aide maintenant les personnes ayant de l'eczéma a mettre en place une meilleure hygiène de vie.

En savoir plus

Charles


Ces articles peuvent également vous intéresser :

La signification de l’eczéma sur les mains : décodage biologique
Quand le stress entraîne de l’eczéma sur les mains
L’eczéma aux mains et le rôle du foie

✅ Laissez un commentaire

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>