décembre 26

0 comments

Comment en finir avec les démangeaisons en cas d’eczéma ?

Les démangeaisons sont la principale plainte des patients atteints de dermatite atopique et probablement l’élément qui conditionne le plus leur qualité de vie. Elles perturbent la qualité du sommeil, les heures de repos, les performances et ont des effets sur l’humeur et le caractère des personnes concernées.

Aujourd’hui, nous allons parler des démangeaisons et de ce que vous pouvez faire pour les éviter.

Les démangeaisons, un symptôme lié à la peau atopique

L’eczéma ou dermatite atopique est une maladie qui se caractérise principalement par la sécheresse de la peau, provoquant une irritation et une desquamation. Les symptômes sont aussi gênants que les démangeaisons.

Ces peaux présentent une série de caractéristiques qui nécessitent des soins intensifiés.

Tout d’abord, la peau atopique est plus sensible aux agressions chimiques, physiques et émotionnelles. Ensuite, elle présente une xérose (peau sèche) et sa composition lipidique est anormale en raison d’une carence en céramides.

Enfin, le prurit ou les démangeaisons se déclenchent très facilement, initiant un cycle de grattage, d’inflammation et d’infection qui conduit à la détérioration de la peau. La transpiration est également un facteur déclenchant du prurit.

Dans ces conditions, les patients à la peau atopique doivent intégrer quelques soins de base à leur routine.

  • Éliminer les facteurs qui peuvent aggraver la maladie : Il est important d’éviter la chaleur ou la transpiration excessive, les environnements très secs et le stress émotionnel ou l’anxiété. Il faut également éviter l’exposition à certains produits chimiques contenus dans des détergents, savons, parfums et cosmétiques et le port de tissus tels que la laine et les matières synthétiques.
  • Maintenir la peau bien hydratée : Des émollients peuvent être utilisés à cet effet. Une crème hydratante doit être appliquée immédiatement après un bain tiède. Vous pouvez essayer l’onguent du Pacifique qui est connu pour ses propriétés hydratantes et émollientes.
  • Un traitement approprié de la peau irritée ou de l’eczéma : Pour cela, les dermatologues disposent de différents outils, comme les corticostéroïdes et les immunomodulateurs topiques. Dans les cas graves, l’on propose des traitements par voie orale ou par injection.
  • Contrôler les démangeaisons.

Pourquoi hydrater la peau ?

La peau atopique présente une barrière cutanée endommagée, la fonction protectrice de la peau est donc diminuée. Les zones cutanées touchées perdent de l’eau, ce qui provoque une sécheresse et des démangeaisons. Cela incite à se gratter, ce qui va encore plus endommager l’épiderme.

Par conséquent, il est nécessaire de restaurer la barrière protectrice de la peau en utilisant des crèmes spécifiques pour réduire les démangeaisons. Vous trouverez dans cet article une liste de crèmes efficaces contre l’eczéma.

Appliquer des crèmes contenant de la glycérine, de l’urée ou de l’acide lactique stimule l’hydratation de l’épiderme.

Si votre peau n’est pas correctement hydratée, elle devient plus vulnérable à tout agent irritant comme les savons et même l’eau, ce qui génère rougeurs et démangeaisons.

L’un des atouts des lotions émollientes est qu’elles rendent la peau moins rugueuse et souple, améliorent son aspect général et procurent une sensation de bien-être. Cela réduit ainsi les démangeaisons et facilite la cicatrisation de la peau.

Toutefois, leur utilisation doit être évitée lors des poussées, car ils sont inefficaces une fois la maladie installée. Il est recommandé de les appliquer 3 minutes après le bain, avec la peau encore humide. Vous pouvez le faire autant de fois que nécessaire, mais un minimum de 2 fois par jour.

Quelles autres mesures peut-on prendre pour réduire les démangeaisons ?

L’eczéma est une affection influencée par de nombreux facteurs, à la fois personnels, environnementaux et génétiques. Il est donc très important que le dermatologue évalue le patient pour bien cibler les soins dont sa peau a besoin.

Dans les cas de démangeaisons intenses associées à la dermatite atopique, les antihistaminiques oraux constituent la principale forme de traitement.

Vous pouvez également humidifier un vêtement en coton avec lequel vous allez dormir toute la nuit. La peau affectée est recouverte de ce vêtement et par-dessus, un autre vêtement sec est posé pour contrôler l’évaporation. Cette méthode permet d’adoucir la peau et de la maintenir hydratée. Cela permet de réduire les démangeaisons, les rougeurs et d’éviter de gratter les plaies.

D’autre part, les experts soulignent l’importance de bien laver la peau et d’administrer des émollients après la douche avec une peau humide pour favoriser la lipidisation.

En outre, il est déconseillé d’utiliser de l’eau chaude ou des éponges ou autres objets abrasifs qui ont un effet desquamant sur la peau.

Agir sur les facteurs qui peuvent aggraver les symptômes existants

Il existe quelques conseils qui peuvent vous aider à arrêter les démangeaisons.

En raison de leur caractère allergène, certains produits alimentaires peuvent provoquer un eczéma atopique chronique. C’est le cas du gluten. On vous explique tout à ce sujet dans ce guide. Réduisez la consommation de ces aliments et boissons (principalement les produits laitiers, les noix, les crustacés et l’alcool). 

Évitez les tapis et utilisez des purificateurs d’air pour réduire les allergènes (acariens, pollen et poussière).

Les détergents étant très irritants et agressifs, il est recommandé de rincer les vêtements deux fois et éviter d’utiliser des adoucissants.

Le stress peut aggraver la peau atopique. Il est conseillé de pratiquer des techniques de relaxation et de faire de l’exercice pour réduire le stress. Évitez les situations stressantes, les disputes constantes et adoptez des comportements positifs.

Tromper la démangeaison

La démangeaison est un réflexe qui a pour but de protéger la peau des éléments agressifs. Son origine implique des médiateurs chimiques, des neurotransmetteurs et les voies neurales complexes du système nerveux central.

Les récepteurs de la démangeaison sont liés à d’autres systèmes cognitifs et perceptifs. Ce sont ces mêmes voies qui transmettent certains stimuli ou sensations douloureuses comme le toucher.

Au lieu de se gratter, on peut se frotter la peau. Au lieu de se gratter, on peut stimuler des sensations comme le froid.

Il existe des applicateurs de crème qui offrent l’avantage de devoir frotter sur la peau, au lieu de se gratter.

Étant donné que le grattage peut parfois être presque involontaire, il est important de garder les ongles courts et polis pour éviter de blesser la peau.

Avant de partir, partagez cet article ❤️

0 shares

Ancien eczémateux, Charles s'est passionné de nutrition et des mécanismes de santé naturelle. Il aide maintenant les personnes ayant de l'eczéma a mettre en place une meilleure hygiène de vie.

En savoir plus

Charles


Ces articles peuvent également vous intéresser :


✅ Laissez un commentaire

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>

Dans quel cadre venez-vous sur ce site ?