octobre 30

0 comments

Syndrome de l’intestin perméable et lien avec l’eczéma

L’eczéma, cette maladie qui nous pourrit tant la vie. Et si tout venait des intestins ?

Les intestins, de plus en plus étudiés par la médecine, ont à priori un lien énorme avec les maladies de civilisation, dont fait partie l’eczéma.

Parmi ces liens, on parlera du microbiote.

Mais … il n’y a pas que ce dernier qui compte. On parle également d’intestins perméables, voire même d’hyper perméabilité intestinale.

Bien sur, il est évident qu’il existe un lien entre le microbiote et la perméabilité intestinale. L’un est quasiment corrélé à l’autre, autant que le CO2 avec la température sur Terre. Pour autant… ce n’est pas une obligation non plus.

Il se peut que vous ne soyez pas en dysbiose, mais que vos intestins soient perméables.

Ou encore Leaky Gut Syndrom.

Qu’est-ce que le syndrome de l’intestin perméable ?

Nos intestins sont une barrière entre le monde extérieur, et intérieur.

Si vous pensez que vos intestins sont à l’intérieur de votre corps, techniquement c’est le monde extérieur.

Vous avez également une couche de mucus qui vous sert à vous protéger des mauvaises bactéries. Plus on s’approche des cellules intestinales, plus elle est dense. C’est tout à fait normal.

Ainsi, nous mangeons, et digérons notre nourriture (dans un monde normal bien sûr 😄).

Les nutriments qui composent cette nourriture doivent ensuite passer au travers nos intestins, pour passer dans le sang, et être acheminés aux différentes cellules.

C’est ce qui se passe chez tout le monde.

Là où le bât blesse, c’est lorsque les jonctions serrées des intestins ne remplissent plus leur rôle, et qu’elles laissent passer des molécules indésirables (virus, bactéries, grosses molécules alimentaires), dont notre corps n’a pas l’utilité.

Celles-ci vont ainsi passer dans le milieu intérieur et venir se loger dans nos tissus. Ainsi une réaction inflammatoire se met en place, car notre système immunitaire ne les reconnait pas, et cherche à les évacuer.

Notre foie, qui est le filtre du corps, n’arrivera plus à gérer la charge de travail. Il va laisser passer dans le sang de trop nombreux déchets.

Comment savoir si j’ai les intestins perméables ?

Si vous avez de l’eczéma, il y a de fortes chances que vos intestins soient perméables.

Vous pouvez faire une analyse sanguine si vous voulez en avoir le coeur net : votre taux de zonuline (protéine produite par la barrière intestinale) augmente lorsque la barrière intestinale dysfonctionne.

Les symptômes suivants sont également associés à une perméabilité intestinale :

  • Diarrhée chronique, constipation, gaz ou ballonnements.
  • Carences nutritionnelles.
  • Système immunitaire perturbé
  • Maux de tête, brain fog, pertes de mémoire, troubles de la concentration.
  • Fatigue excessive.
  • Éruptions cutanées et problèmes tels que l’acné, l’eczéma ou la rosacée.
  • Envies de sucre et de glucides.

Bien entendu, ce sont des symptômes. Rappelez-vous qu’il n’y a pas de maladie, mais des symptômes. Ces symptômes montrent un dysfonctionnement de l’organisme.

C’est pour cette raison qu’on les retrouve dans beaucoup de dysfonctionnement.

Comment nos intestins deviennent-ils poreux ?

Les causes sont – encore une fois – assez nombreuses. Mais elles sont finalement toujours les mêmes :

  • Une alimentation trop industrielle riche en additifs, pesticides, acides gras de mauvaise qualité, et glucides
  • Une dysbiose de la flore intestinale (comme on le disait plus haut)
  • Des médicaments pris sur le long terme (corticoides, anti-inflammatoires, antibiotiques…)
  • L’alcool qui est bien sûr pro-inflammatoire
  • Les intolérances alimentaires (gluten ? lactose ?)
  • Le stress (allez voir nos 8 façons de combattre le stress)
  • Le sport intensif
  • Les FODMAPS (sucres fermentiscibles qui peuvent causer quelques soucis) si on est intolérant
  • Le tabac !
  • Une déficience en anticorps

Comment rétablir une bonne perméabilité intestinale ?

Hygiène de vie

La première chose à faire, c’est de travailler sur son hygiène de vie. Cela ne sera pas suffisant, mais prendre un complément alimentaire sans en passer par là, ne le sera pas non plus, et cela serait jeter son argent par la fenêtre.

On limitera le gluten et les produits laitiers, pour éviter l’inflammation. On essaiera d’ajouter aussi des oméga-3 via des huiles de tables, oléagineux, poissons gras… pour rétablir l’équilibre Oméga-3 / Oméga-6.

On pensera aussi aux légumes, aux fruits, mais attention si vos intestins sont inflammés, cela risque de venir irriter encore plus. Les jus de légumes sont intéressants dans ce cas.

L-Glutamine

La glutamine est une protéine, et la L-Glutamine est la forme libre de glutamine. Elle permet de nourrir la paroi intestinale, et favoriser sa réparation.

2g par jour est une bonne dose thérapeutique. Plus d’informations sur la glutamine ici.

Probiotiques

Certains probiotiques ont une action anti-inflammatoire, il peut être intéressant d’en prendre pour réduire l’inflammation, et repeupler sa flore pour contrer la dysbiose.

Soulager son foie

Le foie est un filtre pour le corps humain. Lorsque les éléments pathogènes passent par la muqueuse intestinale, ils se retrouvent dans le sang puis dans le foie.

Il va ensuite se retrouver surchargé, et aura du mal à remplir son rôle. Une bonne idée peut-être de le soulager, avec une alimentation plus saine (moins d’alcool, plus de légumes, moins de graisses et sucres…etc).

Cela ne règlera pas le soucis de perméabilité, mais aidera vos émonctoires.

La priorité reste de travailler sur vos intestins !

Tenez le coup, et continuez de travailler sur votre terrain !

Avant de partir, partagez cet article ❤️

0 shares

Tags


Ces articles peuvent également vous intéresser :


✅ Laissez un commentaire

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Formation accélérée 100% gratuite

Ma méthode en 6 étapes contre-intuitives pour apaiser vos démangeaisons et enfin retrouver le bien-être.

>